AFTER OLYMPIA, ANTHONY CARO
AFTER OLYMPIA, ANTHONY CARO
AFTER OLYMPIA, ANTHONY CARO
AFTER OLYMPIA, ANTHONY CARO
AFTER OLYMPIA, ANTHONY CARO

Le musée Rodin.

......................................

After Olympia, Anthony Caro

......................................

21 x 29,7 cm - 24 pages - 30 illustrations en couleurs.

......................................

Elaboration d'un journal d'exposition pour le Musée Rodin. Le Gabarit sera par la suite décliné pour Les expositions temporaires.

......................................

Le musée Rodin, en choisissant de présenter l’oeuvre, After Olympia, du sculpteur anglais, sir Anthony Caro, dans la cour de l’hôtel Biron, renoue avec une tradition. En effet, depuis la fin de la seconde guerre mondiale et pendant plus de trente ans, le musée Rodin a permis au public de connaître la sculpture de son temps. Henry Moore, Etienne Martin, Giuseppe Penone, François Morellet, Jean Clareboudt et bien d’autres encore, ont présenté une oeuvre monumentale dans le parc du musée.

Anthony Caro a, tout au long de sa vie, puisé son inspiration dans de multiples sources et c’est à la suite d’un voyage en Grèce en 1985 qu’il réalise After Olympia. Cette sculpture abstraite conserve la composition triangulaire et la mise en espace de formes simples du fronton du temple de Zeus, à Olympie, dont l’artiste s’est inspiré.

Anthony Caro (né en 1924) est considéré comme l’un des maîtres de la sculpture abstraite, connu aussi bien en Europe, aux Etats-Unis qu’au Japon. Cette notoriété Caro l’acquiert dès les années 60, quand, abandonnant la méthode traditionnelle de modelage et de fonte en bronze, il modifie radicalement son travail et se tourne vers une création purement abstraite.

......................................

L'auteur :

Catherine Ferbos-Nakov, ancienne responsable du British Council, est commissaire de cette exposition.