2009 /

SARIAN

Retour

9/14

SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN
SARIAN

Thalia Édition.

......................................

22,5 x 26,5 cm - 304 pages - 291 illustrations en couleurs - Couverture reliée brochée avec jaquette cartonnée

......................................

À ce jour, Sarian (1880-1972), l’un des plus brillants et originaux coloristes du xxe siècle, ne jouit pas d’une grande notoriété en Occident, alors que son autorité et sa popularité sont importantes en Russie. Il est de ceux qui, au début du siècle passé, jetèrent les fondements de l’avant-garde russe. Après la révolution, il n’émigre pas comme beaucoup de ses collègues russes.

Bien qu’à la période soviétique les œuvres de Sarian soient souvent présentées dans les expositions internationales, on n’y voit pas les splendides découvertes de sa jeunesse. Le public européen a pu l’apprécier pour la première fois au cours des ses expositions personnelles au Centre Pompidou (1980), puis au musée Picasso d’Antibes (2003).

Martiros Sarian appartient à la pléiade des novateurs qui ont dévoilé et affirmé au début du xxe siècle les possibilités d’expression de la couleur pure. Cette couleur prend sa source dans la nature de l’Orient, plus particulièrement de l’Arménie. Dans ses tableaux, les recherches les plus modernes de la peinture russe et française sont étroitement mêlées aux traditions séculaires de l’art arménien. Cela a fait naître un « style Sarian » spécifique.

......................................

L’auteur :

Chahen Khatchatourian est diplomé de l’Académie des beaux-arts de Leningrad (Saint-Pétersbourg). Critique d’art, il est l’auteur de nombreux livres et albums publiés dans divers pays et en diverses langues. Selon le souhait de Sarian, il a fondé son musée et en est resté le directeur pendant quarante ans.